Repérage d’amiante confinée avant travaux


par Laurent Pautet
11 février 2003
URL: https://cfdt.mines-telecom.fr/article55.html

Dans le cadre des travaux de remise aux normes des niveaux RdC
et 1er étage du bâtiment C, il a été effectué un repérage de la
présence d’amiante confinée. Ces informations sont destinées à être transmises au maître d’oeuvre pour qu’il en tienne compte lors de la réalisation des travaux. En effet, les entreprises retenues pour la remise aux normes doivent prendre les dispositions nécessaires contre les risques liés à l’inhalation de poussières d’amiante et donc inclure dans leur devis un éventuel retrait ou confinement du matériau.

La CFDT avait demandé à ce que lui soit communiquée les résultats
de l’expertise menée par le Bureau Véritas afin de s’assurer que
les coûts prévus de remise aux normes des mézzanines ne seraient
pas supérieurs à ce qui était prévu. Il s’avère que si les repérages ont confirmé la présence d’amiante confinée sur les lieux des travaux, elle le reste dans des quantités relativement faibles. La Direction nous ayant assuré que l’évaluation des coûts des travaux prenait en compte un risque de présence moyenne
d’amiante, il n’y a donc pas lieu de suspecter un surcoût lié à des problèmes de retrait ou de confinement d’amiante.