Lettre ouverte à Dominique Ventre


par Samuel Tardieu
12 juillet 2002
URL: https://cfdt.mines-telecom.fr/article33.html

Ce document est une copie du courrier électronique envoyé
par Samuel Tardieu à Dominique Ventre, Directeur de la Formation Initiale de
l’ENST, suite à un appel à arguments contre les cours rue
Dareau (voir le dossier).

Ne soyons pas hypocrites : la direction (dont tu fais partie) n’a aucun
argument sérieux pour organiser le moindre cours de formation initiale rue
Dareau. Pour des raisons purement idéologiques [1], vous tentez d’imposer
une solution illogique et irrationnelle à un non-problème.

Maintenant, je veux bien supposer que tu défendras la meilleure position
pour les élèves et pas forcément celle de ton supérieur hiérarchique,
et te redonner quelques arguments que tu connais déjà pour la plupart [2] :

- temps de transport supplémentaire = temps perdu, pour les E/C et les
élèves ; de plus, les gens qui iront donner des cours rue Dareau ne
repasseront probablement pas par leur bureau rue Barrault mais
rentreront directement chez eux, tant pis pour les élèves qui passent
en dehors des horaires officiels parce que les enseignants sont plus
disponibles ;

- problèmes d’absentéisme aggravés (c’est une évidence, il suffit de
savoir comment ça se passe déjà aujourd’hui pour imaginer sans risque
de se tromper ce que cela serait avec deux sites) ;

- éloignement des salles de travaux pratiques, de la bibliothèque et de
certains services (inspection des études notamment, restauration, etc.,
cf. absentéisme) ;

- éclatement des groupes d’élèves alors qu’une bonne partie de
l’enseignement vise à enseigner le travail en groupe si important dans
le métier d’ingénieur ;

- éloignement du BdE et du foyer (cf. absentéisme).

Sam

[1« Il faut que tous les services de l’école soient présents sur les deux
sites » est, à ce stade, de l’idéologie pure et simple, d’autant que
cela ne sera pas le cas :
- la direction de la formation continue sera rue Dareau ;
- la délégation aux relations avec les entreprises sera rue Dareau ;
- l’incubateur sera rue Dareau ;
- le service finances sera rue Barrault.

Je pense que la direction, consciemment ou insconsciemment, cherche à
montrer des jeunes à l’endroit où viendront les « partenaires »
industriels pour les convaincre qu’il s’agit toujours d’une école.
Pour cela, Marc Peyrade est prêt à sacrifier la qualité de l’enseignement
et de la recherche à l’école pour pouvoir atteindre le chiffre d’affaire
qui a été fixé par la tutelle.

[2Le procédé même me semble discutable : la direction propose sans
concertation aucune ni avec les enseignants-chercheurs, ni avec les
élèves, ni avec les membres de la direction de la formation initiale
(à part peut-être toi) d’introduire des changements radicaux dans la
manière d’enseigner en formation initiale à l’école sans fournir aucune
raison, et nous demande lorsque l’on souligne l’ampleur du désastre
potentiel de fournir des arguments (sans le faire elle-même) pour,
peut-être, mieux les contester les uns après les autres. La formation
initiale n’est clairement plus la priorité de l’école.