Un bonus pour les catégories NOP


par CFDT - Institut Mines-Télécom
19 juin 2002
URL: https://cfdt.mines-telecom.fr/article1.html

Les agents des catégories N, O et P du GET ne bénéficient pas à l’heure actuelle de bonus [*] pour des raisons historiques :
- le bonus représente un pouvoir du supérieur hiérarchique, pas toujours bien perçu par les agents ;
- la totalité du salaire des agents de France Télécom a été transposée lors du passage à un statut GET.

Cependant, la situation historique ne s’applique aucunement aux nouveaux recrutés. De plus, le fait que les agents des catégories N, O et P soient les seuls au GET à ne pas toucher de bonus de fin d’année créait une situation déséquilibrée.

Pour ces raisons, la CFDT a demandé à ce qu’un bonus soit créé pour les agents des catégories N, O et P, mais pas à n’importe quelles conditions.

Les conditions

La CFDT a rejeté catégoriquement la proposition des dirigeants du GET consistant à supprimer pendant deux ans les augmentations individuelles des agents concernés. Nous avons obtenu un accord de principe sur les points suivants :
- la solidarité inter-personnel jouera pour la constitution de ce bonus ; les agents concernés cotiseront à hauteur de 40% de l’enveloppe, et les autres personnels à hauteur de 60% ;
- le bonus vient en supplément et ne causera pas à terme de baisse des augmentations collectives et individuelles.

Pour la période transitoire de deux ans, nous demandons le basculement de l’augmentation individuelle sur l’augmentation collective, afin de ne pas amplifier à outrance la part managériale.

[*Le bonus est en fait une part variable du salaire, par opposition à la part fixe.