La CFDT nationale La CFDT à l'Institut Mines-Télécom La CFDT à Télécom ParisTech La CFDT à TEM & TSP
CFDT Institut Mines-Télécom

mardi 27 juin 2017
La CFDT conforte sa première place à l’IMT

mardi 17 janvier 2017
Vos correspondants CFDT à l’Institut Mines-Télécom

mardi 26 janvier 2016
Plan séniors : Pour vivre longtemps vieillissons au rythme de l’élaboration du plan séniors !

CFDT Télécom ParisTech

lundi 13 mars 2017
Fusion des écoles : la dernière mauvaise idée en date

jeudi 2 février 2017
Le télétravail à Télécom ParisTech

mercredi 21 septembre 2016
Improvisation et Technocratie pour l’Enseignement et la Recherche (ITER) : la fusion à la mode IMT

CFDT Télécom École de Management & Télécom SudParis

jeudi 17 janvier 2013
Nos voeux pour 2013...et la triste disparition de la cafète

jeudi 17 janvier 2013
La liberté d’expression mise à mal ?

jeudi 1er décembre 2011
Mise au point de la CFDT

Accueil > Télécom ParisTech
Comme un hic dans le communiqué
par François Yvon
7 février 2003

Le comuniqué du PECOM du 13 janvier 2003 prend quelques libertés avec la réalité des faits.
Il nous semble bon, pour que le personnel dispose d’une information plus juste et plus complète,
d’y apporter les précisions et compléments suivantes :

- il est vrai que lors du Comité d’Enseignement du 5 décembre,
les membres du comité se sont très majoritairement prononcés
contre la tenue de cours en Formation Initiale. Ce comité n’a
pas exprimé d’avis sur les TP et les projets

- lors du CTP du 17 décembre, ce sont les élus de la CFDT qui
ont fait part des trois points de blocage qui sont mentionnés dans le communiqué du PECOM :
* pas de cours rue Dareau
* pas de déménagement imposé
* installation a Dareau d’équipes et non pas d’indivicus

Cette situation de blocage avait alors conduit la CFDT à déposer un préavis de grève à l’ENST pour la fin du mois de décembre, puis pour le 24 janvier. Constatant que la Direction nous donnait
satisfaction sur ces trois points, ce préavis de greve a été retiré.
Contrairement à ce que le communiqué du PECOM laisse entendre, il n’a jamais été question, pour la CFDT, d’échanger des avancées sur le dossier Dareau contre une reprise du dialogue social

Par ailleurs, le communiqué de Marc Peyrade sur le séminaire
GET de Marseille (du 20 au 22 janvier 2003) stipule que 145 recutements ont été effectués en 2002. La CFDT tient à préciser que seuls 64 nouveaux postes ont été prévus en 2002 au niveau du GET dont 4 n’ont pas été pourvus du fait des difficultés de recrutement (source CTPC 10/12/2002).

Les recrutements dont parle M. Peyrade incluent donc les remplacements des nombreux départs ainsi que les recrutements de CDD. Notons également que seuls 11 emplois supplémentaires sont
prévus au niveau du groupe en 2003.

François Yvon

À lire également

  • lundi 13 mars 2017
    Fusion des écoles : la dernière mauvaise idée en date
  • jeudi 2 février 2017
    Le télétravail à Télécom ParisTech
  • mercredi 21 septembre 2016
    Improvisation et Technocratie pour l’Enseignement et la Recherche (ITER) : la fusion à la mode IMT
  • mardi 14 juin 2016
    NON A LA MORT DE l’ex UMR LTCI !
  • jeudi 4 décembre 2014
    Vos correspondants CFDT à Télécom ParisTech
  • Actualité CFDT

    SITE RÉALISÉ AVEC SPIP DIRECTEURS DE LA PUBLICATION: ÉRIC BERGEAULT & SAMUEL TARDIEU
    Section CFDT Institut Mines-Télécom | ADMIN