La CFDT nationale La CFDT à l'Institut Mines-Télécom La CFDT à Télécom ParisTech La CFDT à TEM & TSP
CFDT Institut Mines-Télécom

mardi 17 janvier 2017
Vos correspondants CFDT à l’Institut Mines-Télécom

mardi 26 janvier 2016
Plan séniors : Pour vivre longtemps vieillissons au rythme de l’élaboration du plan séniors !

mardi 26 janvier 2016
Le plan égalité hommes-femmes attendra un an de plus.....!

CFDT Télécom ParisTech

lundi 13 mars 2017
Fusion des écoles : la dernière mauvaise idée en date

jeudi 2 février 2017
Le télétravail à Télécom ParisTech

mercredi 21 septembre 2016
Improvisation et Technocratie pour l’Enseignement et la Recherche (ITER) : la fusion à la mode IMT

CFDT Télécom École de Management & Télécom SudParis

jeudi 17 janvier 2013
Nos voeux pour 2013...et la triste disparition de la cafète

jeudi 17 janvier 2013
La liberté d’expression mise à mal ?

jeudi 1er décembre 2011
Mise au point de la CFDT

Accueil > Télécom ParisTech > Dossier « rue Dareau »
Recommandations du groupe de travail Barrault-bis
18 juin 2002

Voici le compte-rendu du groupe de travail « Barrault-bis » présidé par Henri Maître et cosigné par Jean-Claude Bic, Laurent Gille et Michel Riguidel. Ce compte-rendu a été rendu à Marc Peyrade et approuvé par lui le 18 juin 2002.

Le groupe de travail mis en place pour proposer des scénarios d’occupation des nouveaux locaux affectés aux Départements d’Enseignement Recherche rue Dareau, a travaillé de janvier à juin 2002. Il a regroupé les Chefs de département, le Secrétaire Général et le Directeur de la Recherche autour du projet de déplacement de 30 à 40 enseignants-chercheurs et d’autant de doctorants à l’échéance du début 2003, mouvement rendu nécessaire par la croissance de l’Ecole, et en particulier de sa recherche.

L’analyse des contraintes liées à l’enseignement, à la recherche, à la vie collective des départements et aux activités sociales au sein de l’Ecole, a conduit à énoncer quelques propriétés que la solution doit autant que possible vérifier :
- certaines activités, liées à des investissements lourds actuellement situés rue Barrault, ne peuvent être déplacés à coûts raisonnables. Il s’agit surtout de salles de physique, des chambres sourdes et du centre de calcul ;
- les enseignants dont les enseignements sont exclusivement programmés en tranches d’une TH, doivent si possible, rester rue Barrault. Cela concerne beaucoup d’enseignements de 1ère année, d’enseignements de langues et de sciences humaines ;
- tous les départements doivent participer à cette installation, et si possible par des contributions relativement équilibrées de façon que le site de Dareau soit rapidement reconnu par l’ensemble de l’Ecole comme une composante à part entière de l’Ecole et que les prélèvements sur les équipes en place ne créent pas de déséquilibres critiques, en particulier sur le plan pédagogique ;
- les déplacements devront se faire, autant que possible, en même temps, de façon que se crée le plus vite une vie commune proche de la situation visée en régime permanent ;
- les activités scientifiques doivent présenter une forte visibilité (effet de vitrine) et soutenir fortement l’image de l’Ecole (présence également de l’incubateur et de la Formation Continue sur le site Dareau) ;
- les thématiques scientifiques doivent être aussi cohérentes que possible et soutenir une recherche forte et créatrice par le rapprochement d’équipes ayant un bon niveau d’interaction.

Compte tenu de ces objectifs, et prenant en compte tous les éléments contextuels en sa connaissance, le groupe de travail recommande que soient installées dans les locaux de la rue Dareau des entités regroupées autour des thématiques scientifiques suivantes :
- le Multimédia et les technologies de l’image et des beaux-arts associés,
- les communications numériques et le traitement du signal appliqué aux communications numériques,
- les réseaux multi-services,
- l’économie financière et la classification en économie,
ainsi que certains services généraux des départements.

Ainsi sont concernés par l’installation sur le site Dareau :
- les enseignants-chercheurs, ingénieurs, chercheurs CNRS et doctorants actifs autour de la plate-forme MER,
- les enseignants-chercheurs actifs autour de la plate-forme ARTIC,
- les enseignants-chercheurs participants au mastère cohabilité Multimédia Hypermédia ainsi que les activités futures d’enseignement qui pourraient y être rattachées,
- le département IP,
- les équipes de recherche (enseignants-chercheurs, chercheurs CNRS, chercheurs associés, ingénieurs, doctorants) engagées sur les thèmes des communications numériques, du traitement du signal pour les communications, des mathématiques pour le traitement du signal,
- un groupe d’enseignants-chercheurs, de chercheurs CNRS, et de doctorants en économie (économie financière et classification) ;
- un groupe de recherche en réseaux multi-services avec ses enseignants-chercheurs et ses doctorants,
- un groupe de direction du département INFRES autour du chef de département comportant des enseignants-chercheurs, des personnels administratifs et techniques et des doctorants,
- un groupe de direction du département TSI autour du chef de département comportant des enseignants-chercheurs, des personnels administratifs et techniques et des doctorants.

H. Maître, J.C. Bic, L. Gille, M. Riguidel

À lire également

  • vendredi 2 juin 2006
    Des m2 ? Parlons en !
  • mardi 4 février 2003
    La Formation Continue déménage à nouveau
  • vendredi 15 novembre 2002
    À propos du projet de déménagement de l’ENST sur le site Dareau
  • lundi 14 octobre 2002
    La CFDT boycotte le CTP de l’ENST
  • vendredi 11 octobre 2002
    Déménagement à Dareau : la CFDT dit NON !
  • Actualité CFDT

    SITE RÉALISÉ AVEC SPIP DIRECTEURS DE LA PUBLICATION: ÉRIC BERGEAULT & SAMUEL TARDIEU
    Section CFDT Institut Mines-Télécom | ADMIN