La CFDT nationale La CFDT à l'Institut Mines-Télécom La CFDT à Télécom ParisTech La CFDT à TEM & TSP
CFDT Institut Mines-Télécom

mardi 27 juin 2017
La CFDT conforte sa première place à l’IMT

mardi 17 janvier 2017
Vos correspondants CFDT à l’Institut Mines-Télécom

mardi 26 janvier 2016
Plan séniors : Pour vivre longtemps vieillissons au rythme de l’élaboration du plan séniors !

CFDT Télécom ParisTech

lundi 13 mars 2017
Fusion des écoles : la dernière mauvaise idée en date

jeudi 2 février 2017
Le télétravail à Télécom ParisTech

mercredi 21 septembre 2016
Improvisation et Technocratie pour l’Enseignement et la Recherche (ITER) : la fusion à la mode IMT

CFDT Télécom École de Management & Télécom SudParis

jeudi 17 janvier 2013
Nos voeux pour 2013...et la triste disparition de la cafète

jeudi 17 janvier 2013
La liberté d’expression mise à mal ?

jeudi 1er décembre 2011
Mise au point de la CFDT

Accueil > Institut Mines-Télécom
Un bonus pour les catégories NOP
par CFDT - Institut Mines-Télécom
19 juin 2002

Les agents des catégories N, O et P du GET ne bénéficient pas à l’heure actuelle de bonus [*] pour des raisons historiques :
- le bonus représente un pouvoir du supérieur hiérarchique, pas toujours bien perçu par les agents ;
- la totalité du salaire des agents de France Télécom a été transposée lors du passage à un statut GET.

Cependant, la situation historique ne s’applique aucunement aux nouveaux recrutés. De plus, le fait que les agents des catégories N, O et P soient les seuls au GET à ne pas toucher de bonus de fin d’année créait une situation déséquilibrée.

Pour ces raisons, la CFDT a demandé à ce qu’un bonus soit créé pour les agents des catégories N, O et P, mais pas à n’importe quelles conditions.

Les conditions

La CFDT a rejeté catégoriquement la proposition des dirigeants du GET consistant à supprimer pendant deux ans les augmentations individuelles des agents concernés. Nous avons obtenu un accord de principe sur les points suivants :
- la solidarité inter-personnel jouera pour la constitution de ce bonus ; les agents concernés cotiseront à hauteur de 40% de l’enveloppe, et les autres personnels à hauteur de 60% ;
- le bonus vient en supplément et ne causera pas à terme de baisse des augmentations collectives et individuelles.

Pour la période transitoire de deux ans, nous demandons le basculement de l’augmentation individuelle sur l’augmentation collective, afin de ne pas amplifier à outrance la part managériale.

[*Le bonus est en fait une part variable du salaire, par opposition à la part fixe.

CFDT - Institut Mines-Télécom

À lire également

  • mardi 27 juin 2017
    La CFDT conforte sa première place à l’IMT
  • mardi 17 janvier 2017
    Vos correspondants CFDT à l’Institut Mines-Télécom
  • mardi 26 janvier 2016
    Plan séniors : Pour vivre longtemps vieillissons au rythme de l’élaboration du plan séniors !
  • mardi 26 janvier 2016
    Le plan égalité hommes-femmes attendra un an de plus.....!
  • mardi 26 janvier 2016
    La CFDT-IMT fait condamner l’IMT au tribunal administratif
  • Actualité CFDT

    SITE RÉALISÉ AVEC SPIP DIRECTEURS DE LA PUBLICATION: ÉRIC BERGEAULT & SAMUEL TARDIEU
    Section CFDT Institut Mines-Télécom | ADMIN